Dieppe

Dieppe.jpg

Charles Dubost, PDG du Casino de Dieppe souhaite offrir à ses clients une nouvelle activité : du ski face à la mer ! 

Séduit par une invention signée Jacques Sée qu’il avait pu voir à Turin, il élabore avec son frère, en novembre 1966, un projet qui ne manque pas d’ambition. Une piste de ski artificielle, une piste de luge ainsi qu’un télécorde seront installés quelques mois plus tard sur la falaise de la Côte aux Hérons, en face de l’hôtel du Golf. Et pour faire bonne mesure, avec ses 175 m de long et ses 30 à 80 m de large, cette piste deviendra la plus grande du monde.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De nombreuses personnalités étaient conviés lors de son inauguration, le 18 avril 1967, parmi lesquels le ministre des sports (François Missoffe), le président de la fédération française de ski (Maurice Martel) et l’entraîneur national (Honoré Bonnet). Les grands skieurs de l’époque se sont également essayés sur une descente malgré un fort vent : Jean-Claude Killy « l’extraordinaire c’est l’approche de la mer », Guy Périllat « c’est un excellent délassement », Georges Mauduit ou encore Jules Melquiond.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les alvéoles en polystyrène reliées par des peignes garantissaient de belles brûlures en cas de chute c’est pourquoi l’installation a rapidement été abandonnée. Aujourd’hui les promeneurs peuvent encore ramasser les lambeaux de la piste qui tombent à la mer.

carte copie.jpg

.

##SOURCES2

http://www.quiquengrogne-dieppe.com/2011/01/la-piste-artificielle-de-ski-1967.html

Villard de Lans – les Montauds

Villard les Montauds.jpg

Un téléski à été exploité jusqu’à la fin des année 80 à proximité de l’une des portes d’entrée au domaine nordique de Villard de Lans « Bois Barbu », juste en dessous de l’auberge des Montauds. Sa date de construction n’est pas connue mais il était déjà visible sur une vue aérienne datant de 1970.

2 copieEmplacement du téléski (Google Maps, 2010).

carte copie.jpg

.

##SOURCES2

https://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=19191&st=60

https://www.google.fr/maps/@45.0634299,5.5280227,3a,75y,80.74h,89.18t/data=!3m6!1e1!3m4!1sAIK6ZZyS82wrql2IXTRYzw!2e0!7i13312!8i6656!6m1!1e1

Plouisy

Plouisy.jpg

Dans une vidéo-reportage postée sur Youtube en décembre 2016 (ici), des membres de l’association des skieurs bretons présentaient leur projet de création d’une station de ski sur les Monts d’Arrée. Il s’agissait bien sûr d’un canular mais cela n’aurait pas été la première station bretonne !

En 1987, un Costarmoricain a en effet investi dans une piste de ski en matériaux synthétiques et des remontées mécaniques qu’il implanta à Plouisy, à côté de Guingamp. Mais lors des chutes, bleues et plaies étaient au rendez-vous du fait de la présence de picots en plastique sur la piste. De plus, le cadre idyllique et le grand air de la montagne n’étaient pas vraiment au rendez-vous : la piste était coincée entre une voie de chemin de fer, une ligne électrique et une grosse station d’épuration.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’affaire n’aura donc pas fait long feu et les installations seront laissées à l’abandon jusqu’en mars 2012. Il n’en reste plus rien aujourd’hui.

carte copie.jpg

.

##SOURCES2.jpg

http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/plouisy/station-de-ski-en-bretagne-elle-a-bien-existe-pres-de-guingamp-03-01-2017-11351269.php

http://www.facebook.com/Guingamp.gwengamp/posts/281035645307958

https://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=19191&st=80

Doucy en Bauges

Doucy.jpg

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En 1984, six communes du Massif des Bauges (le Châtelard, Doucy-en-Bauges, Ecole, Jarsy, Sainte Reine et La Compôte) s’associent pour financer un petit téléski de 150m de long qui sera installé au pied du flambant neuf centre de vacances de l’Eterlou. Toutefois, victime du réchauffement climatique et de la désaffection du centre, il ne fonctionnera que quelques années puis rouillera sur place jusqu’en 2016.

L’opération de démontage a été gérée par l’association Mountain Wilderness . La première phase s’est déroulée le 7 avril 2016 sous la forme d’un chantier pédagogique (formation d’un futur technicien en remontées mécaniques par l’AFPA+ récupération de pièces détachées). Un ferrailleur de Cruet s’est ensuite chargé du démontage des 5 tonnes de pylônes, roues et poulies … 9 tonnes de ferrailles à revendre.

carte.JPG

.

sources2

http://www.ledauphine.com/savoie/2016/04/15/c-etait-un-petit-teleski-qui-ne-voyait-plus-la-neige

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/savoie/demantelement-du-teleski-de-doucy-en-bauges-en-savoie-971094.html

https://www.mountainwilderness.fr/se-tenir-informe/actualites/un-teleski-en-moins-a-doucy-les-moeurs.html

https://www.lacompote.info/accueil/comptes-rendus-conseil-municipal/186-compte-rendu-reunion-reunion-du-conseil-municipal-du-05-juin-2015-a-20-h-30.html

http://www.youtube.com/watch?v=OE22VkVY5NE

Dernières mises à jour

MARS 2017

– Réactualisation de tous les articles (ajout des bandeaux bleue et orange …).

– Ajout de 31 sites supplémentaires dans la liste des stations et sur la carte interactive (sans articles pour le moment).

– Nouveaux articles :   Triby

                                        Doucy en Bauges 

                                        Plouisy 

                                        Villard de Lans – les Montauds

                                        Dieppe

                                        Crots

Triby

Triby.jpg

En 1948 un groupe de passionnés de nature, de montagne et de ski avait créé le Ski-Club de la Montagne Noire. La station se situait un peu au-dessus du Triby sur la route du Pic de Nore.

Avec beaucoup d’ingéniosité ils avaient installé un remonte-pente constitué d’un moteur de camion « Bernard » et une corde qui tiraient les skieurs sur environ 150 mètres de dénivelé. Un véritable arrache bras très loin des normes de sécurité actuelles ! La création de la piste de descente nécessita près d’un an d’efforts pour les bénévoles, afin de couper les arbres et arracher les souches.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le succès de cette audacieuse entreprise n’allait pas tarder : le samedi et le dimanche, il y avait embouteillage sur le parking du Triby. Il fallut même installer un sens unique : on montait par Roquerlan et on redescendait par Les Yès ! Un atelier de fabrication de skis en bois avait même ouvert à Mazamet.

Les meilleurs skieurs disputaient tous les ans le Challenge de Nore. Cette compétition comportait un slalom et une épreuve de saut sur un tremplin en bois. Le record de saut établi à 18,50 m tient toujours… Il y avait aussi une compétition de ski de fond : le Challenge du Roc des Loups qui comptait pour le championnat des Pyrénées ! On venait de Castres et même d’Albi pour ces compétitions.

L’aventure s’arrête en 1970 mais les souvenirs d’antan seront remis en éveil en 2015, à Mazamet, lors d’une exposition organisée par deux associations (AGAPE et le Club cévenol). Le vieux fil-neige avait même été en partie reconstitué pour l’occasion.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

carte-copie

.

sources2

http://www.ladepeche.fr/article/2014/02/13/1817033-mazamet-si-longtemps-skiait-pic-nore.html

http://www.ladepeche.fr/article/2015/03/06/2061359-souvenirs-et-anecdotes-de-l-epopee-du-ski.html

http://www.ladepeche.fr/article/2015/02/02/2041636-quand-on-skiait-sur-les-pentes-du-pic-de-nore.html

https://www.facebook.com/triby.mazamet/