Megève – Véry

Very

Le grand Espace Diamant

En 2005 est né l’Espace Diamant, un grand domaine skiable reliant 5 stations du Val d’Arly et du Beaufortain (les Saisies, Crest-Voland, Notre-Dame-de-Bellecombe, Flumet et Praz sur Arly). Mais le projet initial ne s’arrêtait pas là.

Séparé de seulement 3 kilomètres, les stations des Saisies, de Praz-sur-Arly et de Megève ambitionnent également de relier leur pistes afin de constituer le plus grand domaine skiable d’Europe ! Ce projet fut finalement avorté, notamment suite à un communiqué et une pétition lancée par plusieurs associations qui dénoncent de l’impact environnemental prohibitif d’un tel projet sur « le dernier espace vierge d’équipement de la rive Est de l’Arly ».

11.jpg

Le plateau du Véry : si vierge que ça ?

Vers 1962-1963, le docteur Charles Socquet, médecin à Megève, décide d’installer un téléski au départ du hameau de Grénand et surtout une chaîne de 2 télésièges biplaces (POMA) permettant de rallier le Crêt de Véry depuis les chalets Leutaz. Ce nouveau champ de neige disposait d’un restaurant en bas des pistes : « La Sauvageonne » et d’une buvette située au sommet de Véry.

1

Mais l’opération fut un échec et les installations n’ont a priori servi que 2 ou 3 saisons. Les raisons sont multiples, à commencer par un premier hiver sans neige et un site relativement isolé.

Au vu de la topographie du terrain et de l’absence de terrassements, les pistes desservies par le télésiège de Véry devaient être particulièrement difficiles : les pentes du versant ouest sont en effet très raides, le retour vers la gare intermédiaire ne peut se faire que sur un fort dévers et une grande barre rocheuse ferme le plateau du Véry. De plus, l’accès à ski depuis le sommet de Rochebrune ne devait être réservé qu’aux très bons skieurs et le retour nécessitait de monter sur les crêtes du Pré Rosset.

D’après le plan des pistes, il était aussi possible de descendre jusqu’à Cassioz et Praz-sur-Arly mais j’imagine difficilement le tracé de ces pistes/itinéraires…

Concernant les télésièges, les lignes sont longues (1600 et 980m) et très exposées au vent. Du coup, « comme nous avons 20 minutes pour monter, nous allons en profiter pour … » vous fournir des couvertures. 

Ils ont vraisemblablement été démontés en 1984 par l’entreprise Pugnat et l’un d’eux fut réimplanté au Liban dans la station des Cèdres. Il ne reste aujourd’hui que quelques fondations de gares et de pylônes.

Silence … ça tourne !

Lors du tournage du film « Tendre Voyou » (1966), la commune de Megève ne dispose pas de télésiège. C’est donc sur le télésiège de Leutaz que Jean Becker décida de tourné une scène rassemblant Jean Paul Belmondo, Mylène de Mongeot, Geneviève Page et Philippe Noiret :

6

.

carte Véry2

.

##SOURCES2

https://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=22437

https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/rechercheconsultation/consultation/ir/pdfIR.action?irId=FRAN_IR_017226

http://www.aventures-alpines.com/Equipements__Mont_Joly-Col_de_Very.html

http://www.allocine.fr/film/fichefilm-30629/photos/detail/?cmediafile=20133544

vimeo.com/256227870

i.pinimg.com/originals/3e/16/16/3e16162e028be137b9221c028f93014d.jpg

https://www.remontees-mecaniques.net/bdd/reportage-tsf4-des-grands-champs-leitner-783.html

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s