Mas de la Barque

Mas de la Barque2

17 copie

Le domaine de ski alpin du Mas de la Barque fait partie des plus grands domaines français ayant définitivement fermés leurs portes. Il comportait à son apogée 11 téléskis et 20 pistes de tous niveaux qui étaient équipées de 51 canons à neige. La construction de la station s’est faite depuis 2 portes d’entrée :

Chantegrive

En 1955 est tout d’abord construit le téléski de la Tête du Bœuf, à proximité du hameau de Chantegrive. Sa ligne, en versant nord, était particulièrement raide c’est pourquoi il fut déplacé en 1970 sur un tracé différent. Parallèlement, 2 autres téléskis plus courts sont installés sur la partie basse du secteur … qui reste malgré tout assez pentue. Le téléski de Chantegrive a été raccourci durant quelques années avant de retrouver son tracé d’origine à la fin des années 70.

Le Mas de la Barque

Le versant sud est aménagé au milieu des années 60, au départ du Mas de la Barque. Un grand parking y est crée. Les téléskis Ecole et des Rochers sont rejoints dans les années 70 par 4 autres appareils débrayables qui permettront d’atteindre le Pic de Cassini et le secteur de Chantegrive.

Sur le front de neige, une partie de l’ancienne maison forestière est reconvertie en salle hors-sac.

« Je me souviens d’une immense cheminée qui tenait tout un côté de la pièce. Cette salle est devenue rapidement le premier poste de secours tenu par la Croix-Rouge Alésienne », précise Philippe COMTE, ancien pisteur-secouriste de la station.

« La grange à proximité a été aménagée en un bar-restaurant, dépourvu de fenêtre. Un poêle à mazout malodorant trônait au milieu avec les enfants autour qui essayaient de se réchauffer les jours de mauvais temps ».

Au cours des années 70 est également construit le chalet hôtel du ski-club Alésien. Un bâtiment en forme de nids d’abeilles, aujourd’hui démoli, dont l’architecture imposée par le Parc National des Cévennes ne faisait pas l’unanimité. On y trouvait un bar-restaurant ainsi que plusieurs chambres qui étaient utilisées par les écoles pour de courts séjours au grand air.

La station était initialement gérée par l’AMB, « Association pour la pratique des sports d’hiver au Mas de la Barque », composée paritairement des 6 ski-clubs cévenols. Une dizaine d’autocars débarquait chaque semaine sur le parking et la neige ne faisait pas défaut à cette époque.

« En 1967 ou 68, la hauteur de neige dépassait celle des cars sur toute la traversée du plateau du Prés de la Dame ».

Mais en 1987, pour faire face à une baisse de l’enneigement des pistes, la station se dote de canons à neige : un lourd investissement qui sera très difficile à rentabiliser. En 1994, la Cour Régionale des Compte pointe du doigt un déficit récurent et la station dépose le bilan à la fin de la saison !

Le secteur de Chantegrive était plutôt délaissé dans les années 90. Les pistes étaient mal damées et particulièrement difficile voire dangereuses. Il fut donc abandonné lors de la reprise d’activité de la station vers 1996.

Mais cette reprise ne fut que de courte durée. Face au manque de rentabilité (environ 200 000 euros de déficit chaque année) et en raison d’un enneigement plus qu’incertain, les remontées sont une à une arrêtées jusqu’à l’arrêt définitif de l’activité en 2000.

13

Reconversion en station de pleine nature

A partir de là, la station engage – avec l’aide financière du département – un projet de reconversion vers des activités de pleine nature pouvant se pratiquer en toutes saisons.

En hiver elle se recentre autour du ski de fond (28 km de pistes au lieu des 65 qu’elle comptait auparavant), des raquettes, de la luge et du chien de traineau. Le reste de l’année, ou lorsque la neige fait défaut, des itinéraires de randonnée pédestre, équestre et de VTT sont proposés, avec notamment la possibilité de louer des vélos à assistance électrique depuis 2013. Un village de 26 gites de pierre est construit en 2005, ce qui porte la capacité d’hébergement du site à 220 lits en comptant l’auberge du mas.

Les téléskis et installations de neige de culture ont été laissés à l’abandon jusqu’à ce que le Conseil Général exige, en 2007, soit une reprise de l’activité, soit un démantèlement des installations obsolètes. Alors que la commune de Pourcharesses, propriétaire des terrains du versant nord met en vente les installations pour un euro symbolique, le Mas de la Barque déboursera prés d’un million d’euro pour remettre en état son site au début des années 2010.

En Vidéo :

Reportage viàOccitanie – 25 février 2020 :

>>  https://www.facebook.com/viaOccitanie/videos/198217318086153/

.

Dénivelé Longueur Dates d’exploitation
  TKD1 Rochers 1 159m 800m 65’s  >  2000
  TKD1 Rochers 2 144m 800m 70’s  >  1999
  TK Ecole 30m  ~ 100m  ~ 65’s  >  2000
  TK Pré 70m  ~ 10m  ~ ?
  TKD1 Bellecoste 98m 550m 70’s  >  2000
  TKD1 Aigle 150m 875m 7 0’s  >  2000
  TKD1 Liaison 59m 300m 80’s  >  1998
  TKD1 Cassini 105m 625m 70’s  > 1998
  TKD1 Chantegrive 125m 275m 60’s  > 1996
  TK Ecole Chantegrive 30m  ~ 80m  ~ 60’s  >  1996
  TKD1 Tête de Boeuf 190m 450m 55’s  >  1996
plan mas barque21989Vue aérienne IGN – 1989

.

sources2

http://www.skipass.com/forums/enmontagne/stations_ski_france/massif_central/sujet-112639-3400.html#2390546

http://www.skipass.com/forums/sports/ski/sujet-87332.html

https://www.lemasdelabarque.com/station/histoire-de-notre-village-2/

https://www.persee.fr/doc/bagf_0004-5322_1997_num_74_3_1986

https://www.ccomptes.fr/system/files/2020-06/OCR2020-08.pdf

https://viaoccitanie.tv/le-mas-de-la-barque-la-station-de-ski-alpin-devenue-station-de-pleine-nature/

http://www.facebook.com/viaOccitanie/posts/3017085374990139

Plan des pistes : Source indisponible

Messages privés (P. COMTE)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s